Quoi de neuf ?
 
Notre Panier de légumes
 
Informations diverses
 
A propos de nous
 
Légumes & recettes

   > Ail des ours
   > Ail des vignes
   > Concombres antillais
   > Courge serpent
   > Courge spagetti
   > Hemerocalles
   > Herbes en pot
   > Le cardon
   > Le Rutabaga
   > Notre choucroute maison
   > Panais
   > Plantain corne de cerf
   > Pourpier
   > Radis d'hiver
   > Raves et navets
   > Amarante
   > Chénopode
   > Côte de bettes
   > L'ortie
   > Mizuna
   > Oseille
   > Persil racine
   > Sauge
   > Tomatillos
   > Topinambours
   > Les courges
   > Poireaux (bourgeons)
   > Recettes de courge
 
 
Elevage de chevaux
 
Contact
 
Mon panier (Login)
 

 

 

Le Rutabaga

Originaire de Suède, le rutabaga fit son apparition dans la langue française fin 1700 et début 1800. L'origine de son nom "rutabaga" vient du suédois ruttabaggar, qui signifie chou-navet. Ce légume est une plante potagère issue du croisement entre un chou frisé et un navet. Même si à l'oeil il garde l'apparence du navet, il se distingue néanmoins par sa forme plus allongée ainsi que par sa couleur tirant sur le jaune. Le rutabaga est un légume d'autome et hiver, résistant très bien au froid et à l'humidité.

On lui prête des vertus médicinales, diurétique et digestive, notamment pour sa capacité à « laver » l’intestin. Il est également riche en fibres et en vitamine C et très faible en calories.

Rutabaga en cuisine :

Le rutabaga est apprécié pour son léger goût de noisette.

On déguste le rutabaga plutôt cuit (amis on peut aussi le manger crû), aussi bien en purée qu’en gratin et même frit telle que pourrait l’être la pomme de terre.
Nous on l’apprécie simplement avec un peu de sel et de beurre ou en sauce banche (béchamel)

On aime d’ailleurs l’associer à d’autres légumes d’hiver comme le navet ou la carotte. Il est aussi parfait dans un pot au feu.

A noter qu’il est souvent plus facile d’éplucher le rutabaga avec un couteau qu’avec un épluche légume. L’épaisseur de la chair rend en effet plus difficile l’exercice…