Quoi de neuf ?
 
Notre Panier de légumes
 
Informations diverses
 
A propos de nous
 
Légumes & recettes

   > Ail des ours
   > Ail des vignes
   > Concombres antillais
   > Courge serpent
   > Courge spagetti
   > Hemerocalles
   > Herbes en pot
   > Le cardon
   > Le Rutabaga
   > Notre choucroute maison
   > Panais
   > Plantain corne de cerf
   > Pourpier
   > Radis d'hiver
   > Raves et navets
   > Amarante
   > Chénopode
   > Côte de bettes
   > L'ortie
   > Mizuna
   > Oseille
   > Persil racine
   > Sauge
   > Tomatillos
   > Topinambours
   > Les courges
   > Poireaux (bourgeons)
   > Recettes de courge
 
 
Elevage de chevaux
 
Contact
 
Mon panier (Login)
 

 

 

Herbes aromatiques,  les classiques : persil – ciboulette - basilic

Vous avez reçu dans votre panier des herbes en pot ?  -  Voici quelques petits conseil quand à leur entretien :

 

Basilic 

Le basilic aime la chaleur. Si le froid ne le tue que lorsque les températures s’approchent du zéro, il devient fort fragile sous l’influence du froid humide.

Gardez-le donc au chaud mais avec beaucoup de lumière si vous le rentrez.

Le but dans la vie d’un basilic est simple : produire des graines pour assurer la génération suivantes. Vous, votre but est de récolter des feuilles.

Tant que vous couperez les tiges avant la floraison (toujours au dessus des premières feuilles), le basilic ripostera en produisant des ramifications latérales.

Il deviendra ainsi de plus en plus en plus touffu. S’il parvient à produire fleurs puis des graines, fini la production c’est lui qui a gagné la partie.

Afin d’éviter d’avoir  des plant trop denses, il est aussi possible d’en couper quelques unes au ras du sol au fur et à mesure que les autres se densifient.

Evidemment si vous voulez qu’il puisse former un vrai buisson, il faudra à un moment donné lui offrir un peu plus de place, soit dans votre jardin (mais pas avant mi-mai – attention au gelées) ou dans un pot plus grand. Veillez aussi à l’arroser régulièrement et selon les besoins ajouter un petit peu d’engrais.

 

Persil 

Les persil est extrêmement facile d’entretien. Récoltez ce que vous voulez au fur et à mesure des besoins, Si vous ne récoltez pas – pas de problèmes, la plante s’étoffe. Le persil ne craint pas le froid – il peut passer l’hiver dehors (mais au cœur de l’hiver – faut pas rêver non plus – il ne poussera plus, le rentrer est une idée, mais il risque de manquer de lumière) Les parties aériennes meurent sous l’effet du froid humide, mais le persil stocke de l’énergie dans sa racine et repartira de plus belle au printemps.

Le persil est ce qu’on appelle une plante bisanuelle, son cycle de végétation s’étend sur deux ans. Si au printemps de la deuxième année il vous permettra encore de faire une belle récolte, il va ensuite (et quoi que vous fassiez) mettre son énergie dans la production de fleurs et de graines. Pour la récolte de feuilles, il vous faudra donc repartir avec de jeunes plants – ou attendre que les graines du vôtre soient à maturité et les resemer (patience, le persil germe lentement).

 

Ciboulette

La ciboulette est un vrai cadeau. Elle supporte la sécheresse, elle supporte le froid, elle tombe jamais malade et est boudée par la plupart des ravageurs (du moins chez nous). Tout comme pour le persil, les feuilles disparaissent en hiver – un peu plus tôt que celles du persil-  mais au printemps, tout redémarre. La ciboulette fera rapidement des fleurs – mais elles sont jolies, tant au jardin qu’en décoration sur une salade.

Même si elle fleurit, la ciboulette continuera à se diviser et à s’épaissir.

 

 

 

à priori, c’est leprintemps, les nuits sont encore fraiches. Le basilic n’a