Quoi de neuf ?
 
Notre Panier de légumes
 
Informations diverses
 
A propos de nous
 
Légumes & recettes

   > Ail des ours
   > Ail des vignes
   > Concombres antillais
   > Courge serpent
   > Courge spagetti
   > Hemerocalles
   > Herbes en pot
   > Le cardon
   > Le Rutabaga
   > Notre choucroute maison
   > Panais
   > Plantain corne de cerf
   > Pourpier
   > Radis d'hiver
   > Raves et navets
   > Amarante
   > Chénopode
   > Côte de bettes
   > L'ortie
   > Mizuna
   > Oseille
   > Persil racine
   > Sauge
   > Tomatillos
   > Topinambours
   > Les courges
   > Poireaux (bourgeons)
   > Recettes de courge
 
 
Elevage de chevaux
 
Contact
 
Mon panier (Login)
 

 

 

Bourgeons de poireaux

Tout le monde connait le poireau, légume typiquement vaudois en vert et blanc.

Mais tout le monde n'a pas encore gouté à ses délicieux bourgeons, ni à son bulbe qui se forme un peu plus d'une année après la plantation.

Mais que faire avec ces tiges ?

Pour se faire la meilleure idée du goût, le plus simple est de cuire les tiges entières à la vapeur ou dans de l'eau (comme des asperges) et de les déguster de la même manière. Les tiges deviennent tendres à la cuisson. Coupées en fines rondelles, les tiges se fondent aussi très bien dans un risotto.

Bien entendu toutes les utilisations comme du poireau "normal" sont aussi possibles.

Bulbes de poireau

Encore plus méconnu que les tiges sont les bulbes de poireaux. Le poireau fait partie de la même famille botanique que l'ail et les oignons. Évidemment on a sélectionné des variétés qui deviennent hautes et ne forment plus de bulbe, surtout qu'on les récolte dans leur première année. Mais après avoir passé l'hiver, si le poireau n'a pas pu faire de fleurs (car on a récolté les bourgeons), le poireau tente de se multiplier par des gousses comme l'ail. Ces bulbes sont également comestibles comme de l'ail frais (un peu moins forts) nous espérons pouvoir vous faire découvrir également ce gout dans l'un ou l'autre de nos paniers ...