Quoi de neuf ?
 
Notre Panier de légumes
 
Informations diverses
 
A propos de nous
 
Légumes & recettes

   > Ail des ours
   > Ail des vignes
   > Concombres antillais
   > Courge serpent
   > Courge spagetti
   > Hemerocalles
   > Herbes en pot
   > Le cardon
   > Le Rutabaga
   > Notre choucroute maison
   > Panais
   > Plantain corne de cerf
   > Pourpier
   > Radis d'hiver
   > Raves et navets
   > Amarante
   > Chénopode
   > Côte de bettes
   > L'ortie
   > Mizuna
   > Oseille
   > Persil racine
   > Sauge
   > Tomatillos
   > Topinambours
   > Les courges
   > Poireaux (bourgeons)
   > Recettes de courge
 
 
Elevage de chevaux
 
Contact
 
Mon panier (Login)
 

 

 

La sauge

On ne peut bien entendu pas la classer dans les "particularités", c'est une herbe aromatique courante. cependant, nous pensons qu'elle mérite quelques explications supplémentaires.

Comme le dit ce proverbe provencal, "Qui a de la sauge dans son jardin, n'a pas besoin d'un médecin" , la sauge est reconnue et appréciés pour ses propriétés médicinales depuis l'antiquité. D'ailleurs, son nom latin le prouve: Salvia (=guérir en latin).
Les Grecs, les Romains et les Arabes l'employaient communément comme pour ses propriétés toniques, antiseptiques et anti-inflammatoires. Elle fut extrêment prisée par les chinois et servait de monnaie d'échange contre du thé.
Pour de nombreux peuples la sauge fait partie des plantes sacrées, elle est associée à l'immortalité et sert à la purification des lieux (sauge blanche).Enfin, notez qu'il existe aussi des variétés possédant des substances hallucinogènes recherchés par les chamanes (salvia divinorum).

Encore aujourd'hui la sauge est largement utilisée en phytothérapie et entre dans la composition de nombreux médicaments.

 

Vous en avez eu dans votre panier ? (et manquez d'idées quand à son utilisation ?)

Tout d'abord, vous pouvez la laisser sécher et l'utiliser par la suite pour en faire des infusions ou pour parumer divers plats.

La sauge se marie bien avec les viandes, mais aussi avec divers légumes, avec les oeufs ou les pâtes

Mais vous pouvez aussi en faire des

Beignets de sauge

Préparez une pâte à beignets salé: mélangez 1 oeuf, 2-3 cuillères de farine, 1dl de lait (+ év. un peu de bière) et une pincée de sel

Séparez les feuilles de tiges et lavez-les au besoin.

Mettez à chauffer une poelle avec du beurre ou de l'huile.

Trempez les feuilles dans la pâte à beignets, déposez les dans la poelle, tournez les lorsque la pâte est cuite et servez les pour l'apéritif, en accompgnement d'une salade ou comme décoration d'assiette.

 

Pâtes à la sauge

Coupez finement des feuilles de sauge, ajoutez-y 100 g de parmesan (mais un autre fromage conviendra aussi), 1 dl de crème ou de beurre, du sel et du poivre, mélangez à chaud et vous aurez une sauce parfaite pour accompagner un plat de pâtes.

(Gardez quelques feuilles pour la décoration)