Quoi de neuf ?
 
Notre Panier de légumes
 
Informations diverses
 
A propos de nous
 
Légumes & recettes

   > Ail des ours
   > Ail des vignes
   > Concombres antillais
   > Courge serpent
   > Courge spagetti
   > Hemerocalles
   > Herbes en pot
   > Le cardon
   > Le Rutabaga
   > Notre choucroute maison
   > Panais
   > Plantain corne de cerf
   > Pourpier
   > Radis d'hiver
   > Raves et navets
   > Amarante
   > Chénopode
   > Côte de bettes
   > L'ortie
   > Mizuna
   > Oseille
   > Persil racine
   > Sauge
   > Tomatillos
   > Topinambours
   > Les courges
   > Poireaux (bourgeons)
   > Recettes de courge
 
 
Elevage de chevaux
 
Contact
 
Mon panier (Login)
 

 

 

Radis d‘hiver - Radis divers

 

Quand on parle de radis, on imagine, en principe, une petite boule rose qui abrite une chair blanche, croquante et légèrement piquante que l’on trouve du printemps à l’automne.
Pourtant, ce petit radis rose ne se cultive que depuis le XVI siècle.Les variétés de grands radis, qui se cultivent avant tout en automne et peuvent se conserver durant tout l’hiver sont bien moins connus de nos jours alors qu’ils agrémentaient déjà les repas des Egyptiens à l’époque des pharaons, comme des hiéroglyphes anciens semblent l’indiquer.

 Les radis d’hiver existent dans une multitude de forme. De la boule noire au long radis japonais en en trouve de toutes les formes et couleurs, certains possèdent même une chair rouge ou verte. Nous en avons cultivé 10 sortes différentes et vous les retrouverez au fur et à mesure de l’hiver dans vos paniers.

 Si le radis peut se consommer cuit et ressemble alors au navet (il perd tout le piquant), nous vous conseillons de le manger cru, coupé finement dans une salade, coupé en rondelles saupoudrées d’un peu de sel ou de le faire mariner dans du vinaigre durant quelques heures. Ces manières de l’apprêter diminuent le côté piquant pas toujours apprécié par tous.

Pauvres en calories, les radis sont en revanche riches en fibres, en vitamines (essentiellement B et C), en antioxydants et leurs composés souffrés (les même qui sont responsable du piquent) ont des propriétés antiseptique que certains n’hésitent pas a assimiler à des antibiotiques naturels. Le radis, comme les autres crucifère (choux, raves, etc.) possèdent des vertus anticancérigènes et détoxifiantes pour l’organisme.

Bref, un légume d’hiver à consommer sans modération !

 

 

Sirop contre la toux

Un remède de grand-mère mille fois éprouvé et tout naturel consiste à couper des rondelles de radis noir de les déposer au fond d’un bol ou d’une assiette à soupe et de les saupoudrer de sucre. Il se forme très rapidement un sirop qui n’est pas piquant. Consommez en trois fois par jour 1-2 cuillères. Notez cependant que le sirop ne se conserve pas longtemps, l’idéal est de faire de petites quantités chaque jour.

La même recette peut se faire avec des raves ou des navets.