Quoi de neuf ?

 
 
Notre Panier de légumes
 
Informations diverses
 
A propos de nous
 
Légumes & recettes
 
Elevage de chevaux
 
Contact
 
Mon panier (Login)
 

 

 
administration de vos informations
 

Newsletter du 23.09.2021

 
  Bonjour à tous

Après cette petite série de pluies, les cultures revivent (sauf celles qui ont succombé au mildiou , c'est à dire les tomates en extérieur et certains plants de courge). Les betteraves ont commencé à former des tubercules, de même que les radis d'hiver qui nous promettent un festival de couleurs pour la période froide.

Mais qu'est-ce exactement un tubercule ? Botaniquement parlant, il s'agit d'un renflement d'une tige , d'un rhizome ou d'une racine qui permet à certaines plantes de survivre à la période froide (ou période sèche selon la région). Le tubercule possède donc tout ce qu'il faut pour donner naissance à une nouvelles plant qui aura exactement le même génome: est-ce que ce clone est donc une nouvelle plante ou la même ?
.
Parmi les tubercules, on distingue les tubercules racinaires des tubercules caulinaires. Les premiers se sont formés sur les .... (carottes, panais, salsifis, etc.) et les deuxièmes sur un rhizome. C'est là que les choses se compliquent car rhizome et racines ne sont pas la même chose.

Si la racine est l'organe qui permet à la plante d'assimiler l'eau et les nutriments contenus dans le sol (notez qu'elle peut parfois être aérienne), le rhizome, lui, est en réalité une tige souterraine. Celle-ci possède des ébauches de feuilles et des racines (ainsi que des renflements – les tubercules). Les pommes de terres et les topinambours sont des tubercules qui se forment sur des rhizomes.

Dans certains cas, les rhizomes permettent donc à une plante complète – racines et tiges de passer l'hiver sous terre et de rejaillir au printemps (si aucun maraicher n'est passé par là..). Ils permettent également dans certains cas d'étendre leur colonisation de la même manière que le font les stolons (qui sont leur pendants aériens). C'est la cas typique du bambou mais aussi des framboises, orties, topinambours, etc..

Et puis il y a encore les tubercules hypocotylaires: Il s'agit là de la version aérienne des tubercules qui se forment sur la base de la tige, juste au dessus des racines. C'est le cas typique des colraves, céleris, navets, chourave & co (on distingue assez clairement le tubercule de la racine )
La betterave ou le radis sont mixtes (faut bien une question piège en cas d'examen... sinon entre racines aériennes et tiges souterraines, ce serait trop simple) .

Enfin, il nous reste le bulbe (ail, oignon) qui est une tubérisation due à des feuilles transformées. En gros, un oignon est une plante complète en état d'hibernation (ou d'estivation)  : mini racines, mini tige, maxi feuilles (mais sans chlorphylle). Lorsque les bonnes conditions seront réunies, elle repartira à la verticale en un temps record (enfin pour autant qu'il n'ai pas fait revenir avant).

----------------------------
Sur un tout autre registre, nous rappelons il y a des framboises à cueillir le WE, vous êtes les bienvenus pour un peu d'autocueillette dont le résultat vous sera offert. (si vous voulez un plant de framboisier pour émettre des rhizomes dans votre jardin, ce sera possible durant l'hiver..)
-----------------------------

Passons au contenu du panier:



<br><br>