Quoi de neuf ?

 
 
Notre Panier de légumes
 
Informations diverses
 
A propos de nous
 
Légumes & recettes
 
Elevage de chevaux
 
Contact
 
Mon panier (Login)
 

 

 
administration de vos informations
 

Newsletter du 16.01.2020

 
  Bonjour à tous

..et bonne année à ceux qui reçoivent leur premier panier de l'année.

L'absence de pluie et de neige ne fait peut-être pas le bonheur des skieurs, mais en ce qui nous concerne, la météo plutôt clémente et ensoleillée de ce début d'année nous convient parfaitement et permet aux terrains détrempés par l'automne pluvieux de se ressuyer un peu.

Si, personnellement l'hiver me parait toujours bien long, tout la végétation alentours semble indiquer qu'effectivement, le temps s'écoule au ralenti à cette saison. Là,où une graine semée en mai donne une salade en deux mois top chrono, elle n'arrive au mieux qu'à produire 2-3 feuilles durant le même laps de temps, ce qui est, il faut bien le dire, déjà un exploit en soi! Je ne sais pas si vous avez déjà essayé de mettre une salade au congélateur et de la ressortir, le résultat ne sera certainement pas croquant car, en gelant, l'eau contenue dans chaque cellule de la plante aura gonflé et aura immanquablement provoqué des déchirures dans l'enveloppe cellulaire (l'eau ayant cette fameuse propriété d'occuper plus de volume à l'état solide qu'à l'état liquide) réduisant le légume à un état bien flasque au dégel.
Et pourtant, malgré les températures négatives qui sévissent en ce moment presque chaque nuit, lentement mais sûrement certaines variétés de légumes arrivent à se développer!
La nature a en effet doté certains végétaux de mécanismes de résistance en froid plutôt astucieux. Parfois, cela ne permet que de conserver la racine (panais, topinambours, etc.) qui reformeront des feuilles au printemps suivant. La résistance au gel est alors généralement rendue possible par la synthèse de glucides ou de protéines anti-gel qui vont abaisser le point de congélation. (c'est pourquoi le panais est plus sucré en hiver)
La stratégie des plantes qui veulent aussi sauvegardent leurs feuilles (le chou plume est le grand spécialiste en la matière, puisqu'il survit dehors même par -15°C !) réside dans la faculté de faire sortir activement de l'eau des cellules à l'approche du froid. En diminuant la quantité d'eau intracellulaire, celle-ci peut geler sans provoquer l'éclatent des parois. Dans cet état, les végétaux auront un aspect fané, un peu tristounet, mais dès le retour des températures positives, le système racinaire ramènera de l'eau pour la regonfler à bloc.
Ceci permet donc à une plante vivante avec un système vasculaire intact de survivre à du gel plus ou moins sévère. Il n'en va plus du tout de même si les feuilles sont coupées et les récoltes sont impossible en cas de gel.

Enfin pour le maraîcher, la dernière solution pour garder de la variété locale en hiver est d'avoir des légumes qui peuvent être conservés hors gel, beaucoup de légumes racines s'y prêtent bien. Parmi les légumes feuilles, la salade pain de sucre et les chiccorino constituent une exception de par leur capacité de stockage durant plusieurs semaines (donc aussi au frigo). Hélas elle ne plaisent pas à tout le monde ou du moins pas trop souvent...

Vous l'aurez compris, il est possible de cultiver de la salade toute l'année (dehors ou sous tunnel non chauffé), mais c'est un exercice qui demande de la patience et permet au mieux d'obtenir de petites têtes, du rampon (qui est un spécialiste de la saison froide) ou de la salade à tondre, à laquelle on ajoute généralement du pourpier, de la roquette et autres feuille qui arrivent à braver le froid (mizuna, bette à tondre, moutarde japonaise). Les « vraies salades » seront de retour dès le printemps.

Pour finir, je me permets encore d'ajouter un petit mot concernant le retour des cabas vides. Si cela fonctionne dans l'ensemble bien, nous constatons à regret qu'il y a parmi nos abonnés quelques collectionneurs. Ces dernières semaines, il nous manquait parfois presque la moitié des cabas. Nous en avons en principe prévu trois par abonné, ce qui permet de les oublier occasionnellement sans conséquence. Mais si vous en avez un stock chez vous, merci de penser à les sortir jeudi afin qu'ils puissent rester en circulation.

Merci d'avance

Liliane Rochat <br><br>