Quoi de neuf ?
 
Notre Panier de légumes
 
Informations diverses
 
A propos de nous
 
Légumes & recettes
 
Elevage de chevaux
 
Contact
 
Mon panier (Login)
 

 

 

Nos newsletter hebdomadaires


 

Newsletter du 20.10.2022

 
  Bonjour à tous

Avec la progression de l'automne, même si le soleil est généreusement de retour et les températures au dessus des normales saisonnières, les nuits sont fraîches et occasionnent de la rosée en abondance - fini les problème de sécheresse 2022. Si le redoux a boosté certains légumes.. c'est aussi le cas des adventices qui ont grandi bien au delà de ce que nous attendions.
C'est donc en grimaçant un peu que nous ressortons les sarcloirs déjà remisés pour cette saison... dans nos esprits du moins.. car sur le terrain, il faut avouer qu'il n'y a que peu de débordement de zèle question ordre et rangement (faut bien se garder un peu de marge de progression...)

Les choux et céleris profitent à fond de ces belles journées et grandissent à vue d'oeuil - vous devriez tous avoir l'un ou l'autre (ou les deux) de ces légumes dans le panier de la semaine.
Pour l'instant les céleris sont récoltés avec leurs fanes qui s'apparentent à du céleri branche.

Pour les salades, l'excès d'humidité (rosée) annonce la fin de saison pour la production en extérieur ... ceci à l'exception des salades de type chiccorées (appelées aussi endives – terme qui porte évidemment à confusion avec les endives belges, résultat du forcage de racines appartenant néanmoins à la même famille : Cichorium endivia selon leur nom latin).
Nous parlons donc ici des « salades » pains de sucre, scaroles frisées ou plates, chiccorino & co. Les autres feuilles que nous regroupons aussi sous le nom de salade (que les puristes nous pardonnent ce manque de rigueur) appartiennent généralement à la famille des laitues -> car on on les coupe, une sorte de lait s'en écoule – l’étymologie des chicorées semble moins évident. (comme il faut des exceptions : le rampon, lui, fait bande à part : c'est une valérianacée)

Les chicorées supportent non seulement bien le froid et l'humidité mais font aussi preuve d'une capacité de conservation extraordinaire pour un légumes feuille (sans problème un mois dans un sachet au frigo). Ajoutez à ses qualités des propriétés médicinales : elle stimule la flore intestinale, favorise l'assimilation du calcium et du fer et renforce les défenses naturelles (que demander de mieux à l'approche de la prochaine vague de..) et on tient une culture parfaite pour la saison.

Hélas, comme la perfection n'existe pas, la chicorée est plus ou moins amère, (ce qui permet outefois d'obtenir un succédané de café en torréfiant les racines –local et sans caféine). Or l'amertume (hormis pour le café) n'est pas très populaire sous nos latitudes. Fort heureusement, par des sélections et choix variétaux, il ne subsiste que peu d'amertume dans nos pains de sucre et les recettes de grand-mères pour la diminuer d'avantage sont nombreuses : un peu de miel (ou de sucre), du jus d'agrume (citron ou orange), une cuillère de crème dans la sauce en sont quelques exemples faciles à mettre en oeuvre (pour que cela agisse mieux : couper les feuilles assez finement et préparez la salade un peu avant le repas).
A noter que les chicorées pains de sucre sont aussi bonnes cuites – en gratin p.ex

Bref, pour les raisons susmentionnées, les pains de sucre vont donc nous accompagner dès maintenant et durant une bonne partie de la saison froide.
Mais nous avons aussi mis en place des salades de type laitues sous les tunnels. Durant l'hiver. Elle ne parviendront pas à former de belles têtes, mais en les cultivant plus densément on peut les récolter version salade à tondre (et si on y ajoute roquette, épinards, quelques feuilles de moutarde ou mizuna, on obtient un délicieux mélange – habituellement vendu sous le terme « mesclun » .. de retour dans les paniers courant novembre ou décembre)<br><br>