Quoi de neuf ?

 
 
Notre Panier de légumes
 
Informations diverses
 
A propos de nous
 
Légumes & recettes
 
Elevage de chevaux
 
Contact
 
Mon panier (Login)
 

 

 
administration de vos informations
 

Newsletter du 07.05.2020

 
  Bonjour à tous

En mai fais ce qui te plaît... dans la mesure ou cela n'empêche pas de garder les distances sociales qui sont devenues la nouvelle norme. Dans les champs c'est pas tout a fait vrai, du moins pas si l'objectif est de produire près d'une tonne de légumes par semaine durant l'été et reconstituer les stocks qui sont quasi à zéro en ce moment. Là, le mois de mai est le mois ou il ne faut surtout pas flancher, car tout se joue pour la saison et l'hiver à venir...
Ainsi, nous avons déjà semé les panais, planté des poires de terres et des topinambours, semé divers choux et toutes sortes de courges. Le topinambours ont aussi germé, il s'agit de les éclaircir encore un peu afin qu'ils produisent des tubercules de bonne taille.
La pluie a été salutaire et a permis aux oignons d'enfin démarrer une croissance correcte, donc dès maintenant les bottes d'oignons nouveaux pourront faire partie des paniers, en alternance avec les radis. Les fenouils ont bien poussé et vous en trouverez dans un de vos prochains cabas. Avec la pluie, les colraves ont hélas tendance à éclater – nous nous excusons donc pour l'aspect visuel qui n'est pas toujours optimal...mais dans la mesure où, je suppose, qu'ils sont destinés à la consommation plutôt qu'à l'exposition, la qualité gustative, elle devrait être au rdv : que ce soit crû pour un apéro avec un petit dip ou gratiné avec une béchamel elles sont tendres et croquantes (les fanes peuvent d'ailleurs très bien s'ajouter au gratin).

Nous avons aussi prévu pour tous les paniers un pot de persil ou ciboulette. Ce qu'il y a de bien avec ces deux herbes aromatiques c'est que plus on les coupe, plus elles se densifient. N'hésitez donc pas à procéder à une première récolte dès réception puis posez le pot à un endroit lumineux afin que la prochaine série repousse (moyennant un arrosage occasionnel). Persil comme ciboulette survivront même à l'hiver sur un balcon (les parties aériennes disparaîtront durant l'hiver, mais repousseront dès l'arrivée du printemps... )

Pour finir, un petit mot sur les pommes de terres : à cette saison, elles germent rapidement... ce qui est un peu normal vu que leur horloge biologique les pousse à se reproduire. Pour éviter cela, il existe des produits anti-germination, utilisés quasi systématiquement sur les pommes de terres « conventionnelles » - qu'il s'agit donc de toujours peler ! Car ce qui stérilise les patates n'est pas forcément très bon pour notre santé non plus. Le Chlorprophame (produit le plus courant) est par ailleurs en passe d'être interdit en Suisse. En bio quelques alternatives existent, mais si elles permettent de repousser le moment de la germination, en mai on arrive un peu à court d'arguments. Notez qu'à cette saison, la conservation au frigo reste le moyen le plus efficace d'éviter une germination trop intempestive.
Enfin, la bonne nouvelle c'est que les germes s'enlèvent facilement. Tout comme les pommes de terres crues, elles contiennent de la solanine qui est effectivement toxique – donc pas de salade de germes de pommes de terre ! (ni de pomme de terre crue ). La solanine est totalement détruite par la cuisson et vos pommes de terres, même germées au départ, restent parfaitement consommables.
Notez que d'ici deux semaines, nous avons bon espoir de pouvoir passer à des pommes de terres nouvelles...<br><br>