Quoi de neuf ?

 
 
Notre Panier de légumes
 
Informations diverses
 
A propos de nous
 
Légumes & recettes
 
Elevage de chevaux
 
Contact
 
Mon panier (Login)
 

 

 
administration de vos informations
 

Newsletter du 25.02.2021

 
  Bonjour à tous

On a gagné quasi 25° en une seule semaine, de quoi booster la croissance ! Après des semaines en mode standby les crucifères passent en mode floraison. Les crucifères (en raison de leurs fleurs à 4 pétales en forme de croix), aussi appelées brassicacées (car chou en latin = brassica) sont les représentants de la famille de choux, radis, raves, navets, pak choi & co. Toutes ces espèces ont comme point commun de non seulement bien supporter le froid...mais d'en avoir besoin pour fleurir (sauf certaines variétés issues de sélections p.ex choux fleurs)

D'un point de vue du développement végétal, il s'agit de plantes bisannuelles, ce qui veut dire qu'elles passent une saison à former des plantes vigoureuses capables de passer l'hiver. Au printemps suivant, elles seront dans les starting blocks pour former au plus vite une fleur qui donnera des graines qui seront prêtes à temps pour (si on laisse faire la nature) germer la même année et redonner une belle plante (qui passera l'hiver et refera de nouvelle graines au printemps suivant et ... et bis repetita .. c'est pas très varié, mais la stratégie a fait ses preuves à tavers les âges..).

Revenons au phénomène de la montée en fleur de nos crucifères : Les plantes, ne disposant pas d'un calendrier, réagissent aux températures ou à la longueur du jour (voir les deux). Ainsi, on peut avoir une température moyenne de p.ex 5° avec une longueur de 10h de jour pour 14h de nuit en octobre ou début mars. Fleurir en octobre est une fort mauvaise idée : les graines n'arriveront pas à maturité avant le gel: elles seront condamnées, la reproduction naturelle sera un flop total. Il faut donc viser le mois de mars ! Si les températures en mars et octobre, tout comme la longueur du jour pourraient être confondues, il y a une différence fondamentale : seule la période de mars suit une une micro-glaciation. Donc chaud puis froid-> automne. Froid puis chaud -> printemps. Les plantes incapables de faire la différences entre cette succession sont éteintes depuis belle lurette sous nos latitudes. La nature est bien faite, mais elle est implacable et ne pardonne pas d'erreurs.

Concrètement, cela signifie que ces prochaines semaines, il y aura du Pak Choi/Tatsoi dans les paniers, qu'ils pourront être quelque peu montés et avoir des bourgeons floraux mais ce n'est pas grave car la tige et les bourgeons sont très bons aussi.
Cela signifie aussi que le brocoli hivernant, si les températures se maintiennent, devra s'inviter dans les paniers d'ici 2-3 semaines seulement, juste le temps de finir avec les récoltes sous tunnel d'abord.

<br><br>