Quoi de neuf ?

 
 
Notre Panier de légumes
 
Informations diverses
 
A propos de nous
 
Légumes & recettes
 
Elevage de chevaux
 
Contact
 
Mon panier (Login)
 

 

 
administration de vos informations
 

Newsletter du 04.11.2021

 
  Bonjour à tous,

Une fois n'est pas coutume, j'aimerais laisser la parole (resp. le clavier) à notre dernière stagiaire de l'année, Coline, future ingénieure agronome:

-------------------------------------

Changement d'heure oblige, la nuit tombe de plus en plus tôt, le soleil a pris quelques jours de congé, et le vent a dénudé les arbres de leurs couleurs : c'est pas vraiment la joie. Mais le moral reste au beau fixe au sein de l'équipe préposée au maraîchage, constituée de l'infatigable Jérôme et de moi-même, Coline, stagiaire professionnelle depuis 2 mois révolus.
C'est donc animé.es par la fougue de la jeunesse que nous avons arrachés les derniers plans de tomate et d'aubergines des tunnels, qui seront très bientôt remplacés par des cultures d'hiver, et notamment de nombreux légumes venus d'Asie comme la Mizuna (cultivée sur l'ISS par la NASA comme plante-test !), la moutarde chinoise, le Pe Tsaï ou encore le Pak Choï (d'ailleurs, bien que désignant chez nous deux légumes distincts, ces deux noms signifient la même chose : "légume feuille blanc", mais l'un en pékinois et l'autre en cantonais !)
Cependant, si vous êtes des humains normaux (comme moi), vous souffrez probablement d'un coup de mou de changement de saison. Jérôme dit qu'il faut alors manger des betteraves crues, parce que c'est un "super aliment"... (et ca tombe bien, si vous n'en avez pas dans ce panier c'est que vous en avez eu dans le dernier ..et en aurez encore dans un prochain)

Mais qu'est-ce qu'on appelle au juste un super-aliment ? Quelles conditions remplir pour décrocher un tel titre honorifique ? Il semblerait que le concept de "super-aliment" soit né aux Etats-Unis au début des années 2000, dans un contexte de défiance croissante des consommateurs vis-à-vis de leur alimentation, et en particulier des transformations subies par les aliments dans la boîte noire de la grosse industrie agroalimentaire. Le terme désigne des aliments notoirement riches en vitamines, minéraux, fibres, oligo-éléments... qui leur confèrerait "un effet positif sur la santé" souvent démontré au sein d'études scientifiques sérieuses. Ces conclusions sont cependant à prendre avec du recul, notamment du fait de l'étude isolée de ces aliments, avec des teneurs expérimentales irréalistes dans le cadre d'un régime alimentaire "normal"...

Pas de conclusion révolutionnaire, mieux vaut manger de tout, et super-aliment ou pas, les betteraves crues c'est très bon en salade (les feuilles se mangent cuites, version épinard). Et je dis pas ça parce qu'il y en a cette semaine dans les paniers...<br><br>