Quoi de neuf ?
 
Notre Panier de légumes
 
Informations diverses
 
A propos de nous
 
Légumes & recettes
 
Elevage de chevaux
 
Contact
 
Mon panier (Login)
 

 

 
administration de vos informations
 

Newsletter du 24.03.2022

 
  Bonjour à tous

L'equinoxe de printemps passée, le changement de saison continue sur sa lancée, quelque peu dopé par le beau temps et les températures au dessus des normes.
Toutes les bisannuelles de la famille des brassicacées se lancent désormais dans une course à la floraison. Anciennement nommée crucifères en raison de leurs fleurs à 4 pétales en forme de croix, il s'agit de la très vaste familles des choux qu'ils soient pommés, frisés, fleurs, rouges ou blancs, originaires d'ici ou de la lointaine Chine...des moutardes (de Dijon jusqu'au Japon) , la mizuna, mais aussi les brocolis, navets, radis ou encore le colza qui ne pas va tarder à parer nos campagnes de jaune.

En effet ces plantes développement la première année des feuilles et un système racinaire qui leur permet d'affronter l'hiver. Elle sont généralement non seulement résistantes au froid (les choux plumes supportent même du -20°C) mais ont même besoin de cette période de froid qui signifie à la plante que l'hiver est passé (on appelle cela la vernalisation) et qu'il est de temps de fleurir pour avoir le temps d'amener des graines à maturité afin qu'elles puissent germer et se développer suffisamment pour affronter l'hiver et.. (cela dure depuis des millions d'année, la nature ne craint pas la routine)

Mais alors pourquoi trouve-t-on des choux-fleurs et brocolis tout l'année ? Dans ces cas, il s'agit de variétés sélectionnées pour avoir perdu leur besoin de vernalisation pour fleurir... pour ce qui est des choux pommés, cela est foncièrement différent puisqu'on veut des feuilles et non des fleurs - mais pour faire des graines de choux, il faut qu'ils passent l'hiver pour fleurir au printemps

Pour en revenir aux paniers, ils contiendront tous ou ou deux colraves qui auraient normalement du faire de belles pommes l'automne dernier, mais sont restées un peu petites (l'été 2021 ne restera définitivement pas dans les anales..). On espérait qu'elles rattrapent leur retard ce printemps, mais pour les raison susmentionnées, passé l'hiver la priorité va à la floraison et certains ont donc une tige avec quelques bourgeons floraux au bout – le tout (y compris les feuilles) est très bon avec une béchamel p.ex. En ce qui me concerne j'adore la boule crue avec un dip yogourt-crème fraiche-ail-herbes et le reste dans une fricassée ou ajoutée à un risotto avec, p.ex la mizuna (c'est la dernière de la saison) qui se trouvera vraisemblablement aussi dans votre panier.

D'une manière générale, le printemps fait la part belle aux légumes feuilles, riches en vitamines, acide folique et sels minéraux tout en étant pauvres en calories (sauf si on les prépare à la crème). Vous allez donc en trouver passablement durant les prochaines semaines car la gamme est vaste et dépasse largement celle des épinards en cubes congelés des supermarchés. Tout peut s’apprêter façon épinards ou en potage (deux plats qui ne font pas toujours l'unanimité auprès des plus jeunes), mais on peut aussi en faire toutes sortes de galettes, gâteux, crêpes farcies ou de délicieux risottos.
(Vous l'aurez constaté, on a commencé à étoffer le site avec quelques idées de recettes, ce n'est pas encore très bien organisé, mais ca va suivre...)<br><br>