Quoi de neuf ?
 
Notre Panier de légumes
 
Informations diverses
 
A propos de nous
 
Légumes & recettes
 
Elevage de chevaux
 
Contact
 
Mon panier (Login)
 

 

 
administration de vos informations
 

Newsletter du 21.07.2022

 
  Bonjour à tous

On a récupéré la dernière grande série de plantons à mettre en terre : endives pain de sucre et choux-fleurs hivernants. Les pains de sucre nous accompagneront de novembre jusqu'à février si tout va bien – période où nous commençons à craindre le ras le bol de pain de sucre (enfin, nous ne le savons pas vraiment, mais on pense le deviner parfois – l'alternative étant le rampon, les salades à tondre certes excellentes mais à croissance lente et donc disponibles en faible quantité à prix élevé).
Les chouxfleurs, eux passeront l'hiver et ne se retrouveront que dans les paniers du printemps 2023 (si ils se développent bien, si l'hiver n'est pas excessivement rigoureux, si il ne pleut pas à outrance au printemps... les probabilités sont en notre faveur, mais rien n'est gagné d'avance.

Voilà en résume notre quotidien: il faut penser à l'hiver en été et à l'été en hiver...mais tout en planifiant l'hiver prochain, ne pas oublier de suivre les cultures au jour le jour, chercher les traces de prédateurs ou maladies pour intervenir au plus tôt, repérer les plants qui manque d'eau (heureusement nos sols comportent beaucoup d'eau souterraine et l'arrosage n'est nécessaire que sur les cultures récemment mises en place) et il faut bien sûr suivre avec les récoltes :
- tous les jours pour les courgettes
- tous les deux jours pour les concombres, pâtissons, tomates, fraises, framboises ...
- 2 fois par semaine pour les haricots, aubergines, poivrons, tomatillos, .. tout cela est en train de commencer – c'est pas encore l'abondance, mais ca va venir...
- selon les besoins du panier et disponibilité pour les herbes aromatiques, côtes de bettes, amarante, salades, maïs doux (il va arriver...) et bien d'autres choses.

Enfin l'été est aussi le passage étroit au niveau financier (=potentiel problème de cashflow, pour les comptables) : alors que toutes les cultures sont en place pour l'hiver, l'investissement est maximal (achat de plantons, semences, salaires et autres charges sont à régler tous les mois) mais non encore réalisé vu qu'une grande partie des légumes ne seront réellement vendus qu'en hiver.

Si vous lisez bien entre les lignes, vous l'aurez compris : nous sommes reconnaissants à tous ceux qui, d'ici la fin du mois, peuvent régler quelques paniers d'avance. Bien que la situation ne soit pas tendue outre mesure, force est de constater que depuis le COVID quelque chose semble avoir changé... nombre de nouveaux abonnés ne règlent plus que les paniers déjà reçus, une certaine méfiance par rapport à la prestation semble s'être installée les résiliations ne respectent plus les délais (nous ne demandons pourtant qu'un préavis d'un seul panier au moins!) , les défauts de paiements deviennent plus courants (nous pouvons pourtant être flexibles si on nous informe de problèmes)...

Et encore un petit point (oui, ce mail manque définitivement un peu d'humour) : nous comptons en principe 3 cabas par abonné, ce qui permet à chacun d'oublier un retour de temps à autre, mais là aussi, une tendance type Alzheimer est croissante.. donc si vous avez un stock chez vous : petit post-it sur le frigo ! Merci d'avance.

Avec cela on a oublié la recette de courgettes de la semaine : je vous propose une galette à l'envers : disposez des rondelles (serrez un peu – elles vont perde du volume) sur une plaque à gâteau (un papier sulfuré est d'une GRANDE aide – sinon beurrez généreusement), un peu sel et de fromage râpé par dessus ou un filet d'huile d'olive et mettez au four 10-15 minutes (200°C). Durant ce temps, préparez une pâte type cake salé : 1-2 oeufs, 50cl de crème, lait ou bière, une bonne poignée de farine (on va dire 100g), 100g de fromage (p.ex chèvre , mais du gruyère rapé va très bien aussi). S'il reste un peu de courgette, vous pouvez l'ajouter aussi, une pincée de sel, du poivre, des herbes à choix et un peu de poudre à lever. Mixer le tout pour obtenir une consistance juste encore coulante (corriger au besoin avec plus de liquide ou de farine).
Ajouter cette pâte sur les courgettes et cuire encore une fois 20 minutes environ. Retourner sur un plat. Laisser tiédir (la consistance sera un peu plus ferme). Retirer le papier sulfuré – ca devrait être juste un peu grillé mais pas trop. <br><br>