Quoi de neuf ?
 
Notre Panier de légumes
 
Informations diverses
 
A propos de nous
 
Légumes & recettes
 
Elevage de chevaux
 
Contact
 
Mon panier (Login)
 

 

 
administration de vos informations
 

Newsletter du 22.09.2022

 
  Bonjour à tous

Hier matin, la première gelée blanche a fait son apparition ! Je dois avouer qu'après l'été chaud, nous ne l'attendions guère si tôt. Enfin, pour l'instant ce n'est qu'un avertissement, même les courgettes semblent avoir survécu. Mais pour combien de temps ?

De toute manière, notre saison d'hiver est clairement en préparation. Non pas que nous fartions les skis... mais nous semons à tour de bras ce qui remplacera les tomates & co d'ici 3-4 semaines. La pépinière se remplit à nouveau de plantons de salades d'hiver, roquette, cote de bette, tatsoi, pak-choi, mizuna, pet-saï, coriandre (surprenant, on l'associe aux pays chauds..mais expérience faite, elle ne craint pas le froid), persil, chou russe, etc.

Avec l'arrivée du froid la productivité des tomates est en chute libre et leur goût diminue aussi.
Bref, tout le processus de maturation devient plus lent et les tomates développent moins de sucre (une diminution de température de 4° peut baisser la vitesse de ces réactions biochimiques jusqu'à 50%, donc quand on en perd 10...)
Question développement de sucres, il faut constater que le froid peut avoir des effets diamétralement opposés d'une espèce végétale à l'autre. Si les tomates en produisent moins, les panais, eux, en produisent plus. De fait, les sucres (il y en a bien des sortes – donc ne pas imaginer que la poudre blanche en paquet de 1kg..) ont la propriété d'abaisser la température de congélation (essayez de congeler du sirop concentré).
Pour les légumes racines qui s'apprêtent à passer l'hiver dans le sol, c'est une protection bienvenue contre les dégâts du gel (l'eau qui gèle dans les cellules les fait éclater... )
La tomate, elle, initialement originaire de pays chauds ne possède aucun moyen de lutter contre le froid (sauf via des graines qui ont une chance de passer l'hiver dans le sol si elles sont un peu enfuies et que l'hiver n'est pas trop froid). Dès lors produire un maximum de graines matures tant bien que mal est donc sa dernière chance de laisser une trace durable de son existence éphémère. Alors, en désespoir de cause elle déclenche un processus de maturation dans l'urgence.. et un plant de tomate stressé ne produit qu'un minimum de sucre. Triste réalité.

Enfin tout cela pour dire que vous n'aurez peut-être plus ou plus que peu de tomates dans votre panier:( ... mais peut-être les premières courges - qui peuvent également renfermer leur quota de sucre, histoire d'inciter des herbivores à dévorer les fruits et en disséminer les graines. <br><br>